MAMIES 2.0

Nos mamans… ces mamies 2.0

Nos mamans… ces mamies 2.0...

Nos mamies à nous [générations ayant passé la trentaine] étaient ou sont, pour ceux et celles qui ont la chance de les avoir encore à leur côté, des mamies gâteaux – tricots.  On se pressaient d’aller sur leurs genoux pour leur raconter nos malheurs, se faire cajoler et chouchouter. Manger de bons petits plats … bien gras … ou sucrés à souhait. L’odeur de la confiture dans la grande marmite, les histoires contées aux creux de leurs bras, les leçons de tricots et les vacances avec les cousins. On avait le droit de tout faire, elles étaient toujours là pour réparer nos bobos et nous donner des bonbons et quelques pièces de monnaie avant qu’on ne reparte. Nos grands-mères ont eu une place primordiale dans nos vies et les souvenirs sont encore très présents dans nos cœurs car empreint de notre tendre enfance.

Et les mamies 2.0 ?! Ce sont nos mamans hyper connectées qui sont devenues ces mamies-là. Derrière whatsapp, skype, facebook et même instagram pour certaines. Les mamies de nos enfants ne rigolent pas avec les nouvelles technologies. Elles cuisinent avec eux en direct live via appel whatsapp – envoient des smileys / des cœurs / des vidéos, font du yoga …Nos mamies savent jouer aux jeux vidéo, rejoindre leurs petits-enfants via leurs géolocalisations dans leurs bars préférés, faire du vélo et acheter leurs jouets favoris on ligne.

Les mamies 2.0 souhaitent avoir un lien plus privilégié avec leurs petits-enfants, basé sur les moments de plaisir partagés. Après avoir élevé leurs propres enfants, les mamies souhaitent laisser l’éducation aux parents pour privilégier une certaine complicité avec leurs petits-enfants. Etre mamie en 2020, c'est aussi apprivoiser un nouveau rôle au sein d'une famille et cela peut être plus ou moins difficile à vivre pour certaines jeunes grands-mères qui vivent cette étape comme un obstacle à leur vie de femme. Souvent en quête d'un changement de vie, elles forment également une nouvelle génération de mamies atypiques ! Une chose est certaine cependant, qu'elles soient une mamie traditionnelle ou une mamie moderne, l'amour offert aux petits-enfants reste toujours aussi fort et unique en son genre.

Nos mamans… ces mamies 2.0

Emiko

À 97 ans, cela fait déjà̀ quelques années que Emiko est devenue une star d’Instagram. Cette grand-mère japonaise de la créatrice de mode Chinami Mori ne se fait pas priée pour poser avec les création de sa talentueuse petite-fille. Utilisant le Saori, technique de tissage japonaise qui permet de mélanger les couleurs et les matières, Chinami indique sur son compte (qui ne compte pas moins de 45 000 abonnés) que c’est la personne qu’elle aime le plus au monde : « Je sais que je rends ma grand-mère heureuse et moi en plus, je m’amuse beaucoup ! ».

 

Pauline Kana

De courtes vidéos marrantes, quelques pranks et surtout des photos en costumes. Voilà̀ comment Ross Smith, 27 ans, et sa grand-mère, Pauline Kana, 93 ans, continuent de créer l’engouement depuis six ans aux Etats-Unis et ailleurs. Grand-mère et petit-fils n’hésitent pas se déguiser dans des situations comiques pour les grandes occasions comme Thanksgiving, Halloween, Noël, Pâques... mais aussi en parodiant des incontournables comme des films, des lieux connus, des tendances du moment. « Granny » Kana est suivie par plus d’un million d’abonnés sur YouTube, 2,7 millions d’abonnés sur Instagram et plus de 9 millions d’abonnés sur Facebook.

Comments: no replies

Join in: leave your comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.