LES CELEBRITES BENINOISES DU NUMERIQUE

certaines femmes africaines ont compris que, grâce aux métiers du numérique, elles pouvaient être épanouies.

Aujourd’hui, le numérique est au cœur de toutes les activités quotidiennes dans le monde. Il s'avère ainsi indispensable à telle enseigne qu'il devient une nécessité sans quoi la technologie ne connaitrait d'évolution. Ceci étant, nous savons que les femmes font partie intégrante de tous les secteurs d'activités. Cependant, certaines femmes africaines ont compris que, grâce aux métiers du numérique, elles pouvaient être épanouies.

Cet article va vous faire découvrir quelques femmes de nationalité béninoise et autres , les plus connues dans le numérique.

Je vais débuter , en vous présentant, Sinatou SAKA, une Porto–Novienne hors-pairs. Son parcours Universitaire commence par son obtention du Brevet d'Étude Supérieurs en communication , d'une licence en communication stratégique et globale et pour finir d'un Master information. En effet, en 2011, pendant ses premières années d’université, elle voulait se rapprocher de son objectif principal qui est de devenir journaliste. Pour ce faire, elle a donc décidé de créer son blog qui était dans un premier temps, un blog d'actualité et qui est devenu ensuite un blog d'expression de son opinion personnelle sur la société Béninoise. Étant dans ce milieu avec d'autres de ses amis, ils commencèrent à organiser des évènements pour former d'autres personnes au blooging et à la création d'une émulation dans l'écosystème. Aujourd'hui, Sinatou est journaliste et Responsable de projet éditorial à RFI et à France 24. Elle a eu à soutenir dès l0rs plusieurs causes sociales, comme « interneenpane » sur RFI https:// beblog.net/ extrait sinatou -saka/.

Dans certains extraits de sa cause, elle dit que plusieurs enjeux se présentent à nous et que nous devons tous y travailler et que la question centrale selon elle, est de créer nos propres innovations et nos modes d'usages propres à nos sociétés inclusives et inspirées de nos traditions. Elle compte sur sa page Facebook plus de 1 2 00 abonnés. Pour la suivre sur Facebook taper : https://m.facebook.com/sinatou.saka


Arielle AKOUETE, est une jeune Béninoise, aussi sensible que bienveillante. Elle a à son actif, un Master en Management des Projets puis un autre en Marketing et Publicité. A travers sa page Facebook ''Arielle Heaven Expériences de Vie '', elle prend le plaisir de partager ses histoires quotidiennement. Au moment où vous lisez cet article et que vous ne connaissez pas encore Arielle, vous devrez aller découvrir et lire toutes ses différentes histoires très encourageantes et porteuses d'espoir. Par le même biais de cette page,
elle arrive à soutenir des personnes en détresse, des femmes, des enfants en situation de précarité. Un soutien qu'elle apporte à travers des demandes de fonds.

En effet, entre 2016 et 2018, et grâce à des campagnes digitales, près de 12 millions de francs CFA ont été reçus par paiement mobile pour venir en aide à des personnes démunies.

Cet argent a servi à ce qu’environ 100 familles , 59 enfants y compris des nourrissons, 35 femmes et 4 hommes soient pris en charge. Tout ceci, dans les principaux hôpitaux de Cotonou grâce à la contribution inestimable de sa communauté. Elle compte sur sa page plus de 1 000 Abonnés.

Une autre jeunes Béninoise, Ganiath BELLO, native de la cité des Ainonvis  ( Porto-Novo) qui détient une licence en communication Media,fait carrière dans le journalisme depuis 10 ans. Elle a travaillé en Radio ainsi qu'à la Télévision .

Devenue blogueuse, elle crée son blog nommé '' Les Cahiers de Ganiath Bello''. Un blog sur lequel elle partage des histoires de femmes inspirantes, d'enfants dont les droits sont oubliés, de jeunes hommes et femmes de vision qui entreprennent dans des secteurs relatifs aux TICs. Suivez-la sur Facebook en tapant : https://m.facebook.com/ganiath.bello. Aujourd'hui, elle compte plus de 7 000 abonnés.

Mylène FLICKA, une autre jeune béninoise talentueuse, de son vrai nom Fifame Marie – Madeleine est une écrivaine et une blogueuse.

Elle a fait son parcours d'études secondaires dans un collège privé de la capitale nommé Robert Didone. Une fois qu'elle a eu son diplôme de Baccalauréat, elle commence l'université à l'École Nationale d'Administration et de Magistrature où elle réussit à obtenir son diplôme de Licence en diplomatie et relations Internationales. A 17 ans, elle crée déjà son premier blog qui participe aux débats de fonds liés à la vie socio–économique et Culturelle du Bénin. De plus, elle crée un media appelé IRAWO dès l’âge de 18 ans, en novembre 2015, qui avait pour objectif de faire découvrir au monde des talents Africains.

Pour faire court, IRAWO ( http: www.irawotalents.com)est un media panafricain rassemblant tout autour plus d' 1 million de personnes dans 118 pays ainsi que 350 talents. En 2018, Fifame reçoit la bourse Mandela pour les jeunes Leaders du Continent et participe ainsi à une formation de 6 semaines en Business et Entreprenariat dans l'une des meilleures universités américaines. Elle comptabilise sur son blog plus de 10 000 abonnés.

Vanessa MBAMARA, d'origine nigériane et installée au Benin, est une communicante, consultante numérique, concepteur web. Elle est également auteur et philanthrope convaincante d'empathie, de créativité et de technologie numérique. Possédant tous ces potentiels, elle s'est mise à la disposition de sa communauté pour encadrer et travailler avec les femmes afin de les aider à développer leur estime de soi et ainsi les inciter à se construire elles–mêmes, tout en partageant son histoire au travers d'ateliers et de conférences Locaux.

Aujourd'hui, Vanessa est un succès story de Google. En effet, elle est partenaire de Google Training dans le programme Google Digital Skills, représentant L’Afrique francophone. Elle est aussi responsable du groupe Google Business Cotonou et de Womenwill Lead. De ce fait, elle s'efforce d'aider les jeunes et les entreprises à comprendre comment maximiser leurs performances d'utilisation d'Internet et d'Outils numériques pour améliorer leurs compétences et développer leurs activités. Son dynamisme l’a amenée à intervenir sur de grands évènements, tels que le Sommet des Formateurs de Google. La semaine du Numérique ( BENIN), TEDx ( BENIN ), Nairobi digital Week ( kenya), Benin Digital Tour, séries de Conférence JCI Afrique et Moyen–Orient sont autant d'évènements auxquels elle participe par ailleurs. Fondatrice et présidente de la fondation Ztallion ( organisation à but non lucratif qui a pour objectifs d'aider les enfants des rues et les orphelins de Cotonou). Elle compte sur son blog plus de 4500 abonnés.

Cornelia GLELE est, elle aussi, une béninoise. Après avoir obtenu son premier diplôme au Collège d'enseignement général de ZONGO, elle obtient un diplôme universitaire à l'Institut Supérieur des Métiers de l'audiovisuel ISMA. Elle sort journaliste, réalisatrice documentaire et dans le même temps, elle produit deux films documentaires '' Les tam-tam du Silence et ''blanc-Noir heureux''. De plus, Cornelia est blogueuse et très motivée à promouvoir le cinéma béninois à travers son blog ''Écran Benin créé en 2017. Ce blog apporte des critiques à travers ses articles news et ses interviews cinéastes. Actuellement, il compte plus de 7 000 abonnés et plus de 20 000 lecteurs. Grâce à la qualité des articles de son blog, elle a remporté en 2018, le '' Talent Press Recognision Award'‘ au festival international de film de Durban en Afrique du Sud.

 

Sonia Annick AGBANTOU de son vrai nom, est une influenceuse béninoise hors pair qui a débuté sa carrière il y a plus d’une vingtaine d’années en tant que spécialiste du micro, animatrice et présentatrice live. Hyper active, elle est à l’origine de nombreux autres projets comme SOS pour aider des personnes en situation difficile, et projets d’accompagnement des orphelinats. Battante, elle organise en 2018, la première édition de la journée de l’entreprenariat Digital au féminin EDF, qui a rassemblé une trentaine de femmes entrepreneuses ayant bénéficié de formation et de partage d’expériences d’experts multi-domaines. Je souhaite rajouter également, qu’en 2012, notre influenceuse lance sur Facebook SONIA TV, une web TV multi-format magasine, vidéos à travers lesquelles elle conseille et partage ses expériences à travers sa communauté. Au fil du temps, elle devient la première « vlogueuse » vidéo – blogueuse béninoise régulièrement active sur la toile, avec à la clé des émissions à forte audience comme les minutes de Sonia et le canapé de Sonia. Aujourd'hui, elle compte plus de 85 000 abonnés sur sa page Facebook et continue d’épater bon nombre de personnes quotidiennement à travers ses émissions motivantes et encourageantes.

Comments: no replies

Join in: leave your comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.