Le tout-puissant orchestre Poly-Rythmo

Orchestre Poly-Rythmo

Depuis 50 ans, le Poly-Rythmo mixe mieux que personne la soul et le funk américain, l’afrobeat nigérian, la rumba congolaise, le high-life ghanéen, et les rythmiques vodou de chez nous. Artisan d’un son à la fois unique et fascinant, le légendaire Tout-Puissant Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou est l’un des plus anciens orchestres africains encore en activité, pour lequel la polyrythmie n’est pas un piètre mot. Véritable institution au Bénin, et dans toute l’Afrique de l’Ouest, auteur de centaines d’enregistrements, cet orchestre est l’un des plus inventifs et imaginatifs de tout le continent.

Cet orchestre magique a encaissé les années sans succomber aux changements politiques, aux musiques digitales ou aux déchirements egotripesques...

Ils ont bercé des générations entières, composé des chansons qui résistent encore et toujours au temps. Ils ont su résister aux vices de la célébrité et ont atteint un record de longévité qui continue de susciter des curiosités. De mai 1968 à mai 2018, beaucoup de choses se sont passées, notamment la mort d’un des maitres fondateurs du groupe, Clément Mèlomè, mais le groupe a résisté. Aujourd’hui, c’est Vincent Ahéhéhinnou, qui conduit le Tout-Puissant Poly-Rythmo à travers le monde. Et ceci, avec une équipe quelque peu rajeunie, qui, petit à petit, apprend pour assurer la relève.

Bénin Couleurs, en fan inconditionnel, ne pouvait pas, ne pas consacrer un numéro spécial au groupe le plus culte d’Afrique, en l’honneur de leurs 50 ans de carrière.

On vous souhaite beaucoup de concerts, de trophées, de scènes, de prix, de publics différents, de nouveaux tubes… et encore de beaux succès bien mérités. Et, on vous veut pour encore 50 ans… minimum 🙂 !

Comments: no replies

Join in: leave your comment