Le football américain

Le football américain est un sport collectif opposant deux équipes de onze joueurs qui alternent entre la défense et l’attaque. Le but du jeu est de marquer des points en portant ou lançant le ballon jusqu’à la zone d’en-but adverse. Pour conserver la possession, l’équipe attaquante doit parcourir au moins 10 mètres environ en 4 tentatives. Dans le même temps, l’équipe en défense doit empêcher l’attaque d’atteindre cet objectif, dans le but de reprendre la possession de la balle. Si l’équipe attaquante valide 10 yards ou plus lors de sa possession, elle bénéficie de quatre nouvelles tentatives pour continuer à gagner du terrain. Sinon, la possession de la balle change de camp, et les rôles (défense/attaque) s’inversent. Aux États-Unis et au Canada, ce sport est connu sous la simple dénomination de football.

Les points peuvent être marqués de différentes façons : en franchissant la ligne de but avec le ballon, en lançant la balle à un autre joueur situé de  l’autre côté de la ligne de but, en plaquant le porteur du ballon de l’équipe adverse dans sa propre zone d’en-but (safety) ou en tirant au pied le ballon entre les poteaux du but adverse. Le vainqueur est l’équipe ayant marqué le plus de points à la fin du match.

Le ballon est de forme ovale comme au rugby, mais légèrement plus petit et plus léger permettant au quarterback de le lancer très loin et rapidement à une seule main. Une partie dure 60 minutes effectives, pour environ 11 minutes de temps d’actions de jeu — mais plusieurs heures au total — et comporte quatre quart-temps de 15 minutes (donc, deux mi-temps de trente minutes). Le football américain est un sport assez peu diversifié en ce qui concerne les types de joueurs : ce sport privilégie surtout les joueurs grands, puissants et très rapides, et exclut de fait la majorité de la population. Il faut aussi des joueurs extrêmement imposants pour former les lignes, et des joueurs grands et agiles pour les running back et wide receiver. Le quarterback nécessite une agilité et une vision du jeu avant tout, mais il doit être aussi solide pour éviter les blessures.  Ainsi, un joueur moyen mesure en moyenne 187 cm et pèse 112 kg, contre 175 cm et 82 kg pour un américain moyen.

Le sport est très populaire aux États-Unis, autant que le football l’est dans le reste du monde.

Dans le Sud profond et Middle West des États-Unis, les gens parlent presque de « religion ». Cet engouement pour ce sport commence dès le plus jeune âge avec de nombreuses familles passionnées et les écoles qui ont elles aussi leurs équipes. Encore une fois, les joueurs sont sélectionnés en fonction de leur gabarit et de leurs aptitudes athlétiques et physiques.
Mais passés leur scolarité, et à l’exclusion évidemment des joueurs retenus dans les équipes professionnelles, peu d’Américains pratiquent ce sport dans leurs loisirs, situation à opposer, par exemple, à celle des Européens qui pratiquent leur « soccer » dans différentes ligues amateurs ou « corpos » etc.
Des formes simplifiées lui sont préférées.

Comments: no replies

Join in: leave your comment