Et si je n’avais pas envie de « healthy » dans ma vie ?

billetdhumeur-healthyornot

Aujourd’hui partout que ça soit à la télévision, sur les réseaux sociaux, dans la presse ou même en affichage dans la rue on nous parle à longueur de temps de manger sain, de faire du sport, de vivre mieux etc, etc...

Plus une journée sans qu’on ne soit exposé à de la publicité ou à des publications qui vantent les mérites d’un mode de vie ultra sain où le light, le vegan, le zéro calorie sont les maîtres-mots. La grande mode des fitgirls sur Instagram nous envahit ! Ah vous ne savez pas c’est quoi des fitgirls? Ben figurez-vous que moi aussi je n’avais aucune idée de leur existant jusqu’à l’an passé.

Mais par une après-midi paresseuse devant ma télé (merci 7 à 8), j’ai compris que c’était une phénomène auquel je ne pourrais pas échapper. Les fitgirls sont de belles jeunes femmes, avec des corps de déesse qui passent visiblement leurs vies à sculpter ce corps avec du fitness, des régimes alimentaires très stricts et un mode de vie très diet. Elles mettent en avant à la fois leurs corps parfaits forgés par le sport intense qu’elles pratiquent mais également leur lifestyle sans écarts. Elles sont vénérées par plusieurs millions de femmes et d’hommes à travers le monde. Des marques en ont identifié quelques-unes qui sont aujourd’hui des méga stars et sont des canaux majeurs de communication sur les réseaux sociaux. Donc ces fitgirls nous donnent l’illusion qu’au détour d’un régime et de quelques abdos, notre bedaine et nos poignées d’amour auront disparues. Sauf que ce n’est pas aussi simple que cela. Chacun de nous à son corps et malgré des efforts intenses et de la privation de nourriture on ne peut pas tous parvenir à ressembler aux brindilles des T de la fashion week. Ces marques qui utilisent ces nouveaux types de brand ambassadors commercialisent toute sortes de produits pour soi-disant nous aider à rester minces ; ça va des thés, aux céréales, des boissons brûle-graisse aux compléments alimentaires et même

à des crèmes minceur etc... le hic dans tout ceci c’est que nous n’avons aucune traçabilité ni composition exacte de ces produits. On ne connaît même pas les effets secondaires de ces produits sur nos organismes.

Une chose que j’ai apprise c’est que la génétique, l’environnement et la période de la vie où on est, influent énormément sur ce que nous sommes physiquement. Après, il n’est pas question de se laisser aller ou de ne pratiquer aucun effort physique pour espérer rester mince et en bonne santé.

En soi, nous devrions tous aspirer au mode de vie healthy mais pas au détriment de sa santé et de ce que nous sommes. Il est important d’arriver à trouver le bon équilibre entre sport, nourriture saine et amour de soi. Aucun intérêt pour moi de ruiner sa santé, son bien-être pour ressembler à ces modèles qui sont fabriqués de toute pièce pour nous donner l’illusion que nous pourrions être tous slims si nous étions vegan, pratiquions du fitness intense et choisissions le health.

Que chacun fasse au mieux pour son corps. Si même Rihanna a pris quelques magnifiques kilos qui suis-je moi pour espérer garder les 50kgs de mon adolescence toute ma vie ?

*Sain ou pas sain ? Telle est la question !

Comments: no replies

Join in: leave your comment