La cuisine de chez nous

La cuisine de chez nous au Bénin

La richesse de la gastronomie béninoise réside dans le fait qu’avec la même base de produits, de nombreux plats sont réalisés, tous plus goûteux les uns que les autres. Les viandes et poissons (frais ou fumés) en sauce constituent la base de ces plats. La cuisine béninoise offre ainsi un dépaysement à travers une grande variété de recettes. Elle est essentiellement faite à base de pâte de maïs au sud du pays et d'igname au nord. La pâte est la base de la cuisine béninoise et ses compositions et couleurs diffèrent selon les régions.

Les différentes pâtes Béninoises :

  • Pâte à base de farine de maïs (wɔ̆, amè, akumè) ou pâte blanche. Toujours accompagnée d’une sauce (tomate, arachide ou légumes, avec du poisson, du poulet ou du fromage).
  • L’Akassa (Guì, ogi, kanan) est une pâte à base d'amidon de maïs fermentée.
  • Pâte rouge (amiwo, djèwɔ̆, wɔ̆ wê), toujours à base de farine de maïs, la préparation est la même que pour la pâte blanche en y ajoutant tomates, huile rouge, oignons, cube "maggie crevette". Accompagnée en général du poulet.
  • Télibo (Telibɔ̆ wɔ̆) est une pâte à base de farine de cossettes d'ignames ou pâte noire, elle se déguste avec toutes les sauces.
  • Le piron (Bà, piron) est une pâte à base de farine de manioc (le gari).
  • Igname pilé (Agǔ, agoun) est une pâte à base d'igname cuit et pilé.

Les sauces

  • Nùsúnnú : sauce tomate à base de viande ou de poisson frit.
  • Houevi mou Nùsúnnú : sauce tomate à base de poisson frais.
  • Azin Nùsúnnú : sauce tomate à base d'arachide écrasée.
  • Man, gboma, amanvivè, fon man, glassé man : sauce tomate ou non à base de légumes.
  • Févi : sauce gluante à base de gombo (okra).
  • Nεnúwì sin, Nεnúsìn : sauce gluante à base de feuilles vertes.
  • Mɔ̌yò: sauce (généralement non cuite) à base de tomate, oignons et piments.
  • Blocotto : sauce préparée avec les pattes et la tête de bœuf.
  • Dja : friture de tomates assaisonnée d’oignons et d’un mélange d’épices : ail, poivre, gingembre et piment. L’ingrédient qui vient sceller le goût unique qu’on lui connaît est la poudre de crevettes. Il peut être servi avec du riz, atassi (riz aux haricots), du Abobo (haricots), de l’igname ou des alocos, plusieurs sortes de pâtes et de sauce gluantes (gombo, crin-crin), du pain etc.

Les autres accompagnements

  • Le gari : manioc en poudre que les enfants dégustent souvent délayé dans de l’eau avec des galettes d’arachide ou de l’arachide grillé.
  • Tapioca : préparé dans de l’eau avec de la citronnelle, de la noix de coco râpée et servi avec du lait concentré.
  • L’Igname : on le trouve bouilli, frit ou pilé.
  • Les bouillies : de maïs ou de mil.

Les beignets

  • Ata : beignets de haricots
  • Talé-talé : beignets de bananes avec de la farine de blé
  • Yovo-doko : beignets simples à base de farine de blé

Les boissons

  • Le vin de palme : un peu pétillant à cause de sa fermentation
  • Le Sodabi : alcool à 70-90° distillé à partir du vin de palme ou de maïs.
  • Le bissap : commun à toute l’Afrique, c’est du jus de fleurs d’hibiscus très rafraîchissant
  • Le jus de gingembre / le jus d’ananas
  • Le Tchoukoutou : bière artisanale du nord du Bénin à base de mil

SOURCES

    • www.pleinsdepices.com
    • www.wikipedia.fr

 

Comments: no replies

Join in: leave your comment