Wonder women autour du monde

Wonder women autour du monde

La France est souvent citée en pays modèle pour la conciliation vie professionnelle/ vie familiale. Pourtant, dans d'autres pays aussi, des réflexes se transmettent entre mères actives. Allemagne, Sénégal, Dubaï, Suède, Afrique du Sud, Russie, Arménie, Angleterre, Suisse, Costa Rica, Antarctique...

Partout dans le monde, des femmes sont confrontées aux problématiques "Maman travaille". Comment les mères Africaines, Américaines, Asiatiques ou Européennes concilient-elles carrière et maternité ?

NEW YORK (USA)

A New-York, nous préparons toutes de  véritables mini valises pour affronter la  journée. Hors de question de courir en talons  aiguilles au risque de se fouler une cheville:  je fais les trajets appart'/garderie/travail en  baskets bien confortables, et j'emmène mes  escarpins dans mon très grand sac.

SAN FRANCISCO (USA)

La Silicon Valley est précurseur en matière  de politique RH d'équilibre des temps de vie.  Les gens ici ont peu de vacances, presque  pas de congés payés, mais un mode de vie  tout au long de l'année vraiment agréable et  propice à la vie de famille. Par exemple, il y  a une vraie vie le matin. Entre 6h30 et 9h30,  parfois 10h, on peut croiser des gens en plein  yoga, des familles à vélo, ou simplement  parties ensemble faire leur marché bio sous  le soleil californien... Ce moment en famille  permet d'aborder la journée qui commence  sereinement, sans avoir l'impression d'être  dans un métro-boulot-dodo permanent !

DÜSSELDORF (ALLEMAGNE)

Mon entreprise a installé un kinderbüro au

travail. C'est une sorte de pièce garderie, dans laquelle nous pouvons déposer les enfants en cas de grève de l'école ou de nounou malade... Vraiment pratique. Dans les entreprises qui n'en disposent pas, comme celle où travaille mon mari, des salariés se sont débrouillés entre eux pour aménager tout de même un espace dans l'open-space dédié aux enfants un peu plus grands, avec des crayons, des puzzles, des jeux et une Nintendo DS ! Du coup eux, ils s'occupent, nous on ne manque pas le travail...

SANTO DOMINGO (EQUATEUR)

Coucher son enfant à 20 heures pétantes? En Equateur c'est inimaginable ! On vous prendrait pour un tortionnaire! Les enfants de la région dînent tard (et avec leurs parents) et se couchent assez tard. Ils font des siestes plus longues pour compenser, jusqu'à un âge avancé. C'est très pertinent pour la conciliation vie professionnelle-maternité car on se pose moins cette question du "quality time" à passer avec ses enfants. On ne passe pas que 35 minutes avec eux le soir avant le coucher, mais deux voire trois bonnes heures minimum. Après quelques mois, je n'arrivais plus à me souvenir de l'intérêt de les coucher si tôt...

Comments: no replies

Join in: leave your comment