Le royaume de Nikki

Authentique Bénin, juin 2017. Le royaume de Nikki

Nous continuons notre entretien avec le sina dunwiru, descendant des Bariba, propriétaires terriens qui fusionnèrent avec les Wassangaris, peuple aventurier à la quête du pouvoir pour fonder le royaume de Nikki. Les Bariba sont des agriculteurs, des chasseurs, des artisans pratiquant le culte des ancêtres tandis que les Wassangaris sont des cavaliers, commerçants ayant le goût de l’aventure et du pouvoir, amenant avec eux l’islam.

Le sina dunwiru, qui, comme ses ancêtres, joue le rôle de premier ministre, nous parle de la fondation du royaume de Nikki et de la gestion du pouvoir.

« Les Wassangaris sont des gens qui, quand ils manquent le pouvoir quelque part, repartent à la conquête de ce dernier ailleurs. Lors de leur périple, ils n’hésitent pas à tout saccager sur leur passage, faire des razzias pour se procurer des esclaves. Leur dernier point de chute avant Nikki a été Busa, la région haoussa dans l’actuelle Nigéria. C’est de Busa que certains partirent pour venir négocier avec les Bariba d’ici le pouvoir et fonder avec les propriétaires terriens un nouveau royaume : Nikki. La cohabitation des Wassangaris et des Bariba a toujours été pacifique mais les intrigues pour s’accaparer le pouvoir continua au sein de leur propre communauté. Au départ, quand ils n’étaient pas encore trop nombreux, à la mort du roi, c’est le plus âgé à qui revenait le pouvoir. Mais cette règle de droit d’ainesse disparut avec les jeunes qui faisaient peu à peu la majorité et demandaient aussi à prendre le pouvoir. Les prétendants devenant de plus en plus nombreux, c’est le plus fort qui arrive à terroriser les autres qui prenait le pouvoir. Pour mettre fin à cette sanglante quête du pouvoir, les wassangaris remirent aux Bariba la responsabilité de désigner au sein de la communauté wassangari le nouveau successeur. Le représentant des Bariba à qui revient cette responsabilité est le sina dunwiru.

Dès lors, la rude bataille pour le pouvoir a disparu au sein des Wassangaris. Il revient donc au sina dunwiru de choisir d’abord la dynastie qui doit régner et ensuite le membre de cette dynastie qui deviendra roi. Si le candidat est trop vieux ou présente un quelconque handicap physique ou mental, il est mis de côté. S’il n’y a plus un candidat assez sérieux pour le poste dans la dynastie choisie pour le règne, elle laisse sa place au détriment d’une autre. Une fois le nouveau roi intronisé, les prétendants à qui échappait le pouvoir, toujours avide de celui-ci, partaient avec leur suite à la conquête d’un trône un peu plus loin de Nikki. C’est ainsi que plusieurs autres royaumes virent le jour dans les régions avoisinantes de Nikki.

Ce partage de rôle et de pouvoir a permis à Nikki d’avoir une hémogénie en vue d’asseoir un pouvoir fort. Chaque entité a gardé une grande partie de sa culture, de ses traditions tout en adoptant celles de l’autre. C’est ainsi que les Bariba sont aussi devenus des cavaliers et ce sont convertis à l’Islam mais tout en gardant leur religion traditionnelle, le culte des ancêtres ».

                                                                                                                                                                A suivre…

Comments: no replies

Join in: leave your comment