Le Quidditch

Quidditch
Quidditch
Quiddtch

Le quidditch est un sport fictif issu de la saga Harry Potter créé par J. K. Rowling. L’équipe de Bénin Couleurs a souhaité essayer de comprendre ce nouveau sport qui prend de l’ampleur de l’autre côté de l’océan. Un sport plein de magie et de fiction … qui devient réalité !

En 2005, un groupe d'étudiant de l'Université de Middlebury (USA) décide d'adapter le Quidditch d’Harry Potter. Le sport qu'ils créent prit de plus en plus d'ampleur, au point d'être incorporés à certains programmes scolaires comme dans certaines écoles du Pays de Galles. Aujourd'hui, le quidditch moldu, a gagné en popularité dans de nombreux pays du monde, au point que des équipes nationales ont vu le jour.

Le but d'un match est d'obtenir plus de points que l'autre équipe en marquant des buts avant que le vif d'or (voir lexique de fin) ne soit attrapé.  Chaque équipe possède sept joueurs chevauchant des balais « volants ».

En 2007 a eu lieu la première Coupe du Monde de quidditch, remportée par l'équipe de Middlebury. Jusqu'à la saison 2013/2014, avec la création d'une fédération internationale, une Coupe du Monde s'était tenue aux États-Unis où des équipes universitaires ainsi que des équipes communautaires venaient se disputer pour le titre de meilleure équipe du monde.

Comment se déroule un match ?

Au début du match, le souafle et les cognards (les balles) sont placés au milieu du terrain, et chaque équipe doit s'aligner dans son demi-terrain (comme dans la balle au prisonnier) où ils restent jusqu'à que l'arbitre crie "Brooms up!". Les joueurs doivent baisser les yeux pour que le vif d'or puisse se cacher, puis sprintent au signal de l'arbitre en essayant de ramasser les différentes balles avant l'autre équipe.

Trois anneaux sont situés de chaque côté du terrain et font office de buts. Les joueurs tentent alors de marquer des points en projetant le souafle dans l'un des anneaux. Le but est accordé indifféremment du côté par lequel est rentré le souafle. Un but rapporte 10 points. Chaque joueur doit impérativement tenir son balai entre ses jambes sous peine de se voir infliger une pénalité. Le vif d'or est représenté par une balle de tennis placé dans une chaussette portée par un joueur neutre appelé "coureur vif d'or" reconnaissable à sa tenue jaune. Au début du match, il est autorisé à courir où bon lui semble dans les limites fixées par le directeur du tournoi. Le vif d'or ne peut être attrapé que par les « attrapeurs ». Chaque équipe n'en possède qu'un seul sur le terrain. Le match ne se termine que quand le vif d'or est attrapé (généralement entre 20 et 30 minutes). L'équipe qui l'attrape empoche 30 points (contre 150 dans le sport fictif). En cas d'égalité après la prise du vif d'or, l'arbitre engage une période de prolongation de 5 minutes où le vif d'or doit rester sur le terrain. S'il y a encore égalité, l'arbitre engage alors une deuxième période de prolongation sur le principe de mort subite, l'équipe qui fait le premier but ou attrape le vif d'or en premier remporte le match.

Lexique « magique » :

  • Les cognards autrefois appelés « cognoirs », sont des balles en fer ayant un diamètre d'environ 25 cm. Deux cognards sont lancés simultanément lors d'un match de quidditch.
  • Le vif d'or a la taille d'une noix et possède des petites ailes qui lui permettent de virevolter. C'était au départ un animal, appelé vivet d'or mais il a été remplacé par un mécanisme ensorcelé, le vivet étant en voie de disparition. Il est spécialement ensorcelé pour pouvoir échapper le plus longtemps possible aux attrapeurs.
  • Le souafle est une balle rouge que les poursuiveurs de chaque équipe utilisent pour marquer des buts. Il n'est pas ensorcelé et est assez léger pour que les poursuiveurs puissent se faire des passes.

 

Source : Wikipédia

Comments: no replies

Join in: leave your comment